Test du DJI Phantom 4 Pro

Les meilleures boutiques pour acheter en Chine : 
GearBest AliExpress Amazon BangGood
 

En mars 2016, DJI a officiellement lancé le DJI Phantom 4 Pro équipé d’un détecteur d’obstacles et de différents systèmes de tracking visuel. Avant de partager tout cela avec vous je dois vous rappeler que le DJI Phantom 4 Pro n’est pas un jouet et que le faire voler comporte certains risques. Donc avant de vous lancer, choisissez bien l’endroit pour assurer votre sécurité et celle de ce qui pourrait se trouver sur le chemin du drone.

 

Design

DJI Phantom 4 Pro design

Le Phantom Pro 4 a un corps essentiellement identique à celui du Phantom 4 classique. Il s’agit d’un drone blanc avec des lignes fluides et une finition brillante. Il mesure 35cm de diagonal (hors hélices) pour 1,388Kg. Il n’y a donc pas besoin de l’enregistrer comme un engin volant auprès des autorités.

dji-phantom-4-pro-boite

Comme pour le Phantom 4, le Pro est fourni avec des doubles de certains éléments. Une boîte de transport très pratique le protégera de toute agression extérieure lorsqu’il n’est pas en vol. Je vous recommande d’ailleurs d’utiliser un sac à dos pour le porter. À vrai dire, on sent qu’il n’a pas été conçu pour être portable dans sa forme emballée dans la boîte. Il peut toutefois être mis dans une valise à l’aéroport pour voyager avec vous.

Phantom-4-Pro-telecommande

La télécommande fournie avec la version Pro est essentiellement identique à celle du Phantom 4. Elle inclut une fixation qui attachera votre smartphone à la télécommande. Vous trouverez aussi de joystick de contrôle, un contrôle pour la caméra, et des boutons customisable à l’arrière. Il y a aussi évidemment le bouton d’allumage ou d’extinction du vol automatique. Vous pouvez aussi ordonner le retour du Phantom 4 pro à son point de départ. Tout est fait pour éviter les accidents.

 

Des capteurs disposés un peu partout

 

Le Phantom 4 était le premier drone de DJI disposer d’un capteur d’obstacle afin d’éviter les collisions. On retrouve cette fonctionnalité dans le Mavic pro. Le DJI Phantom 4 Pro ajoute aussi des capteurs à l’arrière fin d’éviter de rentrer dans des objets situer à contresens.

 

Il y a aussi des capteurs situés sous le drone, un peu comme sur le Mavic pro, qui travaille en coopération avec le système de positionnement pour améliorer la stabilisation du drone en vol en basse altitude. Le DJI Phantom 4 Pro supportent la fonction de vol à ras du sol qui le tien à la fois à proximité un du parterre mais aussi a une altitude suffisante pour assurer sa sécurité.

 

Des capteurs infrarouges sont situées sur les côtés droite et gauche. Ils ne sont toutefois pas aussi efficaces que les capteurs situés à l’avant et à l’arrière. Le vol en déplacement latéral peut-être une source de danger et nous vous conseillons de ne pas pousser la machine à bout à ce niveau. Vous risqueriez d’être déçu.

 

Si vous voulez utiliser la détection d’obstacles sur les 4 côtés, vous devrez voler en mode débutant ou en mode tripod. Ce mode diminue la vitesse maximale du drone et le mode tripod permet d’ajuster de manière plus fine votre vol en utilisant les joysticks de contrôle.

 

La détection d’obstacles avant et arrière fonctionne lorsque le DJI Phantom 4 Pro vol à une vitesse maximale de 50km/h. Et ça fonctionne très bien. Si vous osez, essayez de voler en direction d’un obstacle et vous verrez que le Phantom s’arrête de lui-même avant de percuter ce qui pourrait lui être fatal.

 

Le drone dispose aussi d’un mode sport qui accroît la vitesse maximum à 72km/h. Par contre à cette vitesse aucune détection d’obstacles en est activé. Avec l’aide du vent, vous pourrez aller encore plus vite et faire atteindre à votre DJI Phantom 4 Pro une vitesse de 80km/h.

 

La préparation au vol

 

Si c’est votre premier drone, vous devriez prendre le temps de faire du vol virtuel dans un simulateur avant d’allumer pour de vrai votre drone. L’application DJI GO dispose d’un simulateur de vol pour votre Phantom à l’intérieur d’un monde virtuel. C’est une ressource intéressante pour prendre en main le système de contrôle et nous vous conseillons de l’utiliser au préalable.

 

Pour votre premier vol, je vous rappelle encore une fois de choisir un endroit où il est légal de voler. Nous vous conseillons aussi de choisir un horaire adapté.

 

Une fois que vous avez trouvé cet endroit, assurez-vous tout de même que le firmware Pro est à jour. Une fois sur zone, vous allez pouvoir attacher les hélices qui se positionne assez facilement. Des petits indicateurs de couleurs vous permettront d’identifier où se positionne exactement les hélices sur le drone.

 

Une fois que votre DJI Phantom 4 Pro est allumé, donnez-lui une petite minute pour s’assurer qu’il a bien trouver les satellites GPS. Ainsi, cela lui permettra de revenir à son point de départ correctement. L’acquisition des satellites est marquée sur l’application DJI Go app. Assurez-vous aussi d’avoir une bonne connexion 4G afin de pouvoir afficher une cartographie précise et gourmande en data sur votre smartphone ou votre tablette.

 

Vous pouvez aussi faire du Vol indoor sans couverture GPS. Une fonctionnalité vous permettra de switcher du mode standard en mode vol en intérieur.

 

Le contrôle en vol

 

Le DJI Phantom 4 Pro est fourni avec une très grosse et confortable télécommande. Apprenez à l’utiliser. Le joystick situé à gauche contrôle l’altitude et la rotation du drone. Vous allez donc pouvoir aller tout droit, en arrière, à gauche et à droite. Le décollage et l’atterrissage sont automatisées grâce à l’application.

 

Le drone peut-être entièrement automatisé ou semi automatisé en fonction du mode que vous allez choisir. Tout ceci se règle grâce à l’application. Malgré tous ces capteurs, et tous ces systèmes de sécurité, vous ne pouvez pas savoir à quel moment vous aurez besoin de prendre le contrôle du drone pour éviter un accident. Soyez donc toujours vigilant.

 

L’option point d’intérêt vous permettra d’effectuer des cercles autour d’un point que vous aurez déterminé. La caméra restera centrée sur ce point.

Icone abonnement Youtube Avis-ExpressAbonnez-vous à ma chaîne Youtube


L’option waypoint reproduit un vol entre différents points que vous aurez marque. Pour marquer ses points, il vous faudra d’abord effectuer un premier vol de reconnaissance manuel.

 

Les mode course lock et home lock change la manière dont le DJI Phantom 4 Pro répond au niveau de ses joystick de contrôle. Course lock maintien le drone en vol dans une certaine direction basée sur le nez du drone lorsque celle-ci est activé. Cela vous permet de tourner le corps du drone et donc la caméra tout en maintenant une direction spécifique. Le mode Home lock ajuste les contrôles en se basant sur la position du drone par rapport à la télécommande. Lorsque ce mode est enclenché, en poussant le joystick vers vous, vous ramènerez toujours le drone dans votre direction. Lorsque vous pointez le joystick en sens inverse, le drone volera toujours en s’éloignant de vous.

 

Active track est un mode qui va permettre au DJI Phantom 4 Pro de vous suivre dans tous vos déplacements. Il sera aussi en mesure de reconnaître d’autres éléments qu’un être humain. L’essentiel est que l’élément vers lequel vous pointez ne se confond pas avec le décor. Évitez donc de vous habiller en vert si vous êtes sur une pelouse. J’ai pu faire en sorte que le Drône me suive sans aucun problème un portant un manteau noir sur une pelouse de football. J’ai aussi fait un test avec notre chien et le drone est parvenu à le suivre jusqu’à ce qu’il change de terrain et passe sur de la terre qui est de la même couleur que lui.

 

Le mode tapfly vous permet de donner l’ordre au DJI Phantom 4 Pro de se déplacer un verre un point dans l’espace en appuyant tout simplement sur votre smartphone.

 

Le mode draw works un peu de la même manière vous permet de faire voler le drone en suivant un circuit que vous aurez dessiner sur votre écran. Le drone évitera de lui-même les obstacles grâce à ses capteurs.

 

La performance

 

Le DJI Phantom 4 Pro et donc une vitesse de pointe de 45 Km/h. Cette vitesse et atteinte lorsque vous enclencher les modes entre guillemets pour débutants. Lorsque vous utilisez ce mode, vous ne verrez pas les hélices tourner dans la vidéo. C’est plutôt pratique et intéressant à savoir.

 

Le mode sport et évidemment réservé au vol rapide. La détection d’obstacle et alors ineffective. Vous verrez les hélices lorsque vous filmerez.

 

La distance de contrôle est réellement très grande. Dans un environnement rural, il est possible d’envoyer le drone à 1,3Km de vous. Au-delà de cette distance, c’est le système de diffusion vidéo live qui en prend un coup. L’image commence à se grainer. Dans un environnement urbain, avec des maisons, nous vous conseillons de ne pas dépasser les 800 mètres. Le seul drone qui dépasse ses spécifications est le suivant tint Mavic pro.

 

Le système de positionnement satellite par GPS est absolument irréprochable. C’est le même que celui qui se trouve dans le Phantom 4. Le résultat est que le drone revient parfaitement jusqu’à son emplacement d’origine. Envol en intérieur, la stabilisation du drone est-elle aussi extrêmement bonne. Le système de positionnement examine les éléments autour de vous et vous permet de ramener le drone sans difficulté.

 

La batterie vous offre une autonomie d’environ 30 minutes. Il s’agit d’une autonomie théorique. J’ai plutôt constaté une durée de vol de 25 minutes. Je m’assure de toujours ramener le drone à bon port dès lors qu’il atteint entre 10 et 15 % de sa batterie restante. L’amélioration par rapport à la génération Phantom 4 n’est pas flagrante.

 

Test de la qualité de l’image et des vidéos

 

C’est probablement la meilleure raison pour laquelle vous devriez investir dans le DJI Phantom 4 Pro. Sa caméra est tout simplement bluffant tu es exceptionnel. Elle est d’ailleurs toute nouvelle et utilise un capteur pouvant filmer en 4K jusqu’à 60 images par seconde. Les photos elle sont prises en 20 mégapixels et des fichiers RAW ainsi que jpg vous seront fournis. Il s’agit du même capteur que l’on retrouve dans le Sony Cyber shot DSC rx100.

 

Son capteur à une taille de 1 pouces. Cela signifie qu’il est 4 fois plus grand que les capteurs que l’on trouve sur la plupart des drones ainsi que sur les smartphones. Dès lors que vous avez plus de pixels dans votre capteur, la qualité de l’image s’en ressent immédiatement. Et c’est d’autant plus important que plus vous prenez de l’altitude, et plus il vous faudra un capteur précis pour capter les détails du paysage.

 

L’angle de vue est très légèrement plus étroit que celui du Phantom 4. Néanmoins, vous pouvez aussi modifier celui-ci pendant le vol pour capter plus précisément des photos de certains endroits.

 

Tout est fait pour que les helices ne soient pas visibles sur les photos et les vidéos que vous allez prendre. Néanmoins, en fonction de l’angle que vous avez par rapport au soleil il sera toujours possible de voir une petite traînée correspondant aux hélices de temps en temps.

 

Les options de prise de vidéos sont nombreuses. Si vous voulez capturer en 4K, pour une production type cinématographique, vous pouvez sauter en 24,25 ou 30 images par seconde. Si vous décidez de capturer en UHD 4K le format peut-être le 16/9. Vous pourrez alors choisir 24,25, 30 ou 60 images par seconde. Tous les films en 4K sont compressés à 100 mega bit par seconde en utilisant le H264. Vous pouvez aussi choisir d’utiliser le codec plus moderne h265 mais vous perdrez la capacité d’enregistrer en 4K à 60fps.

 

Si la 4K est trop surdimensionné pour vous, vous aurez aussi la 2,7 K. Vous pourrez ainsi ajouté en 30fps ou 65fps. Les vidéos en Full HD sont compressés à 50 mega bit par seconde pour du 30 fps ou 65 fps et du sang mega bit par seconde pour du 120fps. Vous pouvez aussi filmer en HD Ready 720p.

 

Vous pouvez choisir de type de conteneurs différents pour vos vidéos. Le MOV et le MP4.

 

La combinaison d’un capteur plus large et d’un bit rate plus élevé permet au DJI Phantom 4 Pro d’offrir une qualité vidéo supérieur au Phantom 4 ou au Phantom 3 professionnel. C’est une amélioration notable qui devrait vous convaincre si la photographie ou la vidéo est pour vous un objectif professionnel. Dans un cadre amateur, le Phantom 4 le Phantom 3 feront très bien l’affaire.

 

Notre avis sur le DJI Phantom 4 Pro

 

J’ai été réellement surpris et bluffé par les améliorations par rapport au Phantom 3 professionnel. DJI a réellement fait un bond en avant Et il est clair que ce drone fait partie des meilleurs du monde.

 

La capacité de détection des obstacles à elle aussi été améliorée et cela s’avère extrêmement important en fonction de votre niveau de pilotage. Étant donné le prix que vous allez mettre dans ce drone, autant vous assurer qu’il soit en mesure de se protéger lui-même si vous n’êtes pas là pour le faire.

 

Le Phantom 4 et aujourd’hui environ 300 € moins cher que le pro et reste une superbe alternative si vous n’avez pas le budget. Il existe aussi une version DJI Phantom 4 Pro plus très cher qui intègre une tablette. Vous n’aurez donc pas à réaliser la connexion entre le drone et votre smartphone. Par ailleurs vous ne prenez pas le risque d’avoir votre grand mère qui vous appel en plein vol au risque de couper l’image.

Acheter le DJI Phantom 4 Pro sur Amazon

Acheter le DJI Phantom 4 sur GearBest

 

Auteur: Avis-Express

Salut, je suis un testeur affamé de nouvelles technologies. Je fais des reviews de produits Chinois. Vous en avez surement chez vous. Si vous souhaitez participer, contactez-moi.

Soumettre un avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Content is protected !!