Ile Maurice

Après une longue réflexion, c’est décidé, nous partons à l’île Maurice.
Une longue réflexion parce que ce voyage est tombé exactement au moment où la centrale nucléaire de Fukushima a explosé. À la base, nous souhaitions partir en Thaïlande. Mais ne sachant pas vers quelle zone les vents allez se diriger, nous avons préféré jouer la sécurité. Je vous passe les détails comme la menace d’attentat à la frontière entre la Thaïlande et la Birmanie, et les énormes inondations sur l’île de Koh Samui sur laquelle nous devions passer 4 jours. C’est décidé, nous partons à l’île Maurice.

C’est le meilleur article sur L’île Maurice que vous trouverez. Partagez le SVP, ça nous aiderait beaucoup !

Découvrir l’île Maurice

Quand partir à l’île Maurice ?

Nous sommes partis au mois de mai.
Le plus drôle c’est qu’un de nos guides nous a dit, c’est dommage vous seriez arrivé un mois plus tôt, la mer aurait été plus chaude. Lorsque nous sommes arrivés, la mer était à 28 degrés… On n’a pas les mêmes références.

Météo Ile MAurice - Quand voyager à l'ile maurice

Orange : Température maximal – Gris : Température minimale – Bleu : Volume de pluie en mm

En gros, à part les mois de pluie, vous pouvez partir n’importe quand à l’île Maurice. Le climat est très agréable. Les températures atteignent rarement les minimas.

Coût du voyage

C’est forcement un budget à préparer.

L’avion et l’hôtel nous ont coûtés 1596€ par personne sachant que nous sommes resté 14 nuits! (Réservé avec Thomas Cook)

Généralités sur l’île Maurice

La monnaie Mauricienne

La roupie Mauricienne (MUR) vaut 0.025€. Autrement vous allez avoir de grosses coupures dans les poches.

Voici un convertisseur Euro / Roupie Mauricienne.

Le décalage horaire

 

Carte de l’Ile Maurice

Voici la meilleure carte de l’Ile Maurice que j’ai trouvé.

Pour rappel, l’Ile Maurice se trouve dans l’océan Indien et fait parti du continent Africain.

 

L’arrivée à l’île Maurice

Nous arrivons enfin au paradis sur terre, miracles, il pleut. Rien de grave, à peu près une heure plus tard, la pluie cesse, et le soleil commence à nous chatouiller et laisse présager de très beaux moments sur cette île.
Nous avons choisi de résider sur grande baie. Nous avons choisi cet emplacement parce qu’il était relativement proche de certains centres commerciaux, de la mer. Nous avons découvert les transports en commun mauricien.

L’hôtel

Nous finissions par être habitué à résider dans des hôtels plutôt sympas malgré des moyens raisonnables. Cet hôtel, le Ocean Beach, qui ne nous a pas coûté si cher, était vraiment une super découverte et un super premier pas dans le pays. En effet, il me serait difficile de citer les innombrables qualités que nous avons trouvé tant dans la chambre, que dans l’hôtel lui-même, et le personnel. Mais je vais quand même faire un effort et vous dire ce qui m’a plu.

Hotel Ocean Beach Grande Baie - Ile Maurice
La première chose est le décor. Des fleurs et de la végétation partout.
Un accueil vraiment gentil chaleureux après un si long voyage.
Volonté affichée de nous faire dépenser absolument notre argent.
La chambre est vraiment magnifique, le lit est décoré de fleurs, la chambre est spacieuse, nous avons une baignoire dans une très grande salle de bain.

Chambre Hotel Ocean Beach - Ile Maurice

On a vraiment adoré cette chambre. Elle est spacieuse, avec une baignoire et une très grande salle de bain.

La nourriture est l’autre point fort de cet hôtel. On mange extrêmement bien, et des repas variés tous les jours. Des chefs se relaie pour composer des buffets à thème. Les plats sont préparés et servie à l’unité. La plupart du temps, vous ne faites pas là queue comme des touristes. Les plats sont réellement préparés à votre attention. J’ai fait énormément de photos de ses plats. C’était vraiment délicieux et un super souvenir.
L’hôtel dispose de sa plage privée. C’est la première fois que nous voyons l’océan Indien.
Il propose aussi des activités gratuites, comme le ski nautique, idées sorties sur une banane géante gonflable. Bref des petits plus sympa qui permettent de s’amuser un petit peu.

Ce n’est pas du tout une grande chaîne hôtelière avec une grande barre d’immeuble, avec la végétation, on a vraiment l’impression d’être dans un endroit unique, de ne pas être entassé avec ses voisins. De toute façon, il n’y a qu’un seul étage sur les bâtiments.

Les animations à l’hôtel

Nous ne sommes pas particulièrement intéressés par les animations hôtelières, mais dans l’ambiance, certaines font mouche. Nous avons eu une petite démonstration de Sega, la danse locale très inspirée de danse créole. En même temps c’est normal l’ile est à moitié Créole. L’autre moitié est plutôt Indienne. Ce sont d’ailleurs les Indiens qui détiennent le pouvoir sur l’ile. Bref revenons au Sega, c’est une danse plutôt vive, ils nous ont vraiment fait rentré dans l’ambiance. Et pas d’autre choix que d’accompagner les danseuses ! Donc nous nous y sommes mis avec plus ou moins de succès ;)

Le ski nautique fait partie des animations gratuites proposées par l’hôtel. C’était une première pour nous. Et autant vous le dire tout de suite, si nous avons tous les deux réussi à nous mettre debout, c’est le sport le plus difficile physiquement que nous ayons pratiqué ! Au bout de 5-10 min de ski nautique, nous nous sommes endormi comme des bébés. Et il était 10h du matin.

Ile Maurice - Ski nautique

On se moque pas de moi, c’est ma première expérience en ski nautique. Derrière moi il y a Grande Baie.

La banane était une attraction sympa. C’est une grosse bouée gonflable tirée par un bateau. C’est du fun à l’état pure.

Les transports sur l’île Maurice

Le bus

Le bus est un incontournable lorsque l’on n’a pas le permis de conduire. Il en devient même vitale si vous n’avez pas les moyens de vous payer le taxi.
Un bus à l’île Maurice ne coûte vraiment pas cher. Vous indiquez au contrôleur le trajet que vous voulez effectuer, et il vous donnera le tarif. Et oui, il y a toujours un contrôleur dans le bus. C’est lui qui est chargé d’encaisser les sommes d’argent. Nous avons remarqué quand même qu’il y a de traitement différent en fonction de votre bronzage. Lorsque nous sommes bien arrivés, tout blanc, nous avons payé plus cher le trajet allant de grandes baies à Trou aux Biches, que quelques jours après notre arrivée. Rien de grave, ce sont quelques centimes qui vont dans la poche du contrôleur probablement.

Les bus touristiques

Il ne s’agit pas de bus touristiques au sens traditionnel. C’est-à-dire ce ne sont pas des bus qui sillonnent l’île ou une ville avec un deuxième étage à ciel ouvert. Il s’agit plus de navette. Rénovation générale proposé par l’hôtel pour réaliser des excursions.
Il s’agit de moyens de transports vraiment basique, pas de climatisation, et un chauffeur qui maîtrise bien la conduite sur son île. Autrement dit, il n’hésite pas à appuyer sur le champignon.

Les taxis

Les taxis sont aussi un moyen de transport assez facile à utiliser à l’île Maurice. Comme dans de nombreux pays, il n’hésite pas à vous laisser leur carte, et à vous proposer de passer vous chercher ou vous attendra. Leurs tarifs restent cependant assez élevés. Il faut dire qu’importer une voiture à l’île Maurice coûte cher. A ce que j’ai compris, l’état Mauricien taxe fortement les importations de véhicule. L’essence coûte elle aussi assez cher. Il me semble qu’elle coûte à peu près 20 centime de moins au litre qu’en France.

Dans le vif du sujet, les plus beaux endroits que nous ayons vus

L’île aux cerfs

S’il y a bien un endroit où vous devez absolument aller, c’est l’île aux cerfs. Alors non vous ne croiserez pas de cerf sur cette île. Mais vous y verrez probablement un des endroits les plus beaux que vous aurez vu de votre vie.
L’île aux Cerfs est situé sur le côté est de l’île Maurice. Pour rejoindre cette ile depuis l’Ouest, il vous faudra 1h30 en navette privée.
Une eau cristalline, turquoise, plate comme sur un lagon vous attends. De longues plages de sable blanc. Des palmiers un peu partout. Bref c’est la carte postale de rêve.

Ile aux cerfs ile maurice
Nous ne sommes restés que quelques heures et nous avons pû faire un peu de parachute ascensionnel. Cette version du parachute ascensionnel part d’une plate-forme située en pleine mer. En gros, vous êtes attaché à votre parachute sur la plate-forme, le bateau prend de l’élan, et vous décollez tout doucement à mesure qu’il s’éloigne du quai. Ne vous inquiétez pas, ce n’est pas violents du tout. Par contre, le parachute monte très haut. Vous aurez non seulement une vue de l’île aux Cerfs imprenable, mais aussi d’une partie de la côte ouest de l’île Maurice. C’est le moment de prendre des photos si vous avez emmené avec vous un appareil qui, idéalement, est étanche.
L’Île aux cerfs est à mon avis avant tout, un lieu de farniente. Le plaisir de contempler la plage, la mer, ou de se promener. Vous ne trouverez pas grand-chose sinon sur cette île. Elle est volontairement préservée du tourisme. D’ailleurs, le seul hôtel qui se trouve à proximité, est vraiment un hôtel de luxe.

Grande Baie

Notre hôtel était situé sur Grande Baie. C’est une grande anse située au nord ouest de l’île Maurice. La baie en elle même n’apporte pas grand chose je trouve. On peut y trouver quelques beaux endroits mais pas exceptionnels non plus.

Grande Baie - Ile Maurice

J’aime beaucoup cette photo de Grande Baie. J’en ai d’ailleurs fait une peinture. Nous l’avons prise le jour de notre arrivée, dans un restaurant.

Sur Grande baie, vous trouverez le départ pour les îles du nord comme l’îlot Gabriel notamment. C’est aussi un endroit sympa pour faire ses courses car il y a un supermarché.

A proximité de Grande Baie je vous conseil la plage de Trou aux Biches dont je vais vous parler.

La plage de Trou aux Biches

À chaque voyage, vous découvrez un endroit dans lequel vous vous sentez bien, et dans lequel vous souhaitez vous poser un peu plus longtemps que dans les autres. Trou aux Biches est une plage qui se trouvait à peu près 20 minutes de notre hôtel. Cela en faisait donc une destination idéale pour ne pas avoir non plus à traverser l’île entière et retourner à l’île aux cerfs. Cette plage n’a rien de spécifique. Elle est juste très belle, bordée de quelques hôtels, et dispose de fonds marins vraiment sympa.

Plage Trou aux biches - Ile Maurice

À ce sujet, j’ouvre une parenthèse sur la plongée sous-marine. Nous avons réalisé notre baptême de plongée sous-marine à Trou aux Biches. Après quelques recherches, nous avons trouvé le centre de plongée de Pascal. C’est un Français expatrié à l’île Maurice. Il a été vraiment super sympa, extrêmement cool avec nous qui étions débutants. Il est même venu nous chercher à notre Hotel avec sa Mini Moke, la classe ! Cela nous a permis non seulement d’apprendre par un baptême en piscine les bases de la plongée, mais étant donné que nous étions à l’aise, il nous a même permis de descendre jusqu’à 19 mètres de profondeur. Alors qu’un baptême, nous propose habituellement que de descendre jusqu’à 6 mètres de profondeur. 19 mètres étant réservé au premier niveau de PADI.

Plongée Trou aux biches - Ile Maurice
Et là, c’est tout simplement merveilleux. Cette première découverte du monde sous-marin de manière autonome, a été une révélation. De retour en France, nous avons immédiatement passer notre diplôme. Vous verrez sur l’île Maurice des tortues, des poissons tropicaux magnifique, et toutes sortes de créatures marines.

Faune sous marine trou aux biches - Ile Maurice

Sur Trou aux Biches, nous avons particulièrement aimé la petite camionnette sans prétention qui vend des sandwichs, et des ananas. Vous verrez la responsable découper l’ananas comme vous n’avez probablement jamais vu avant. Elle vous fabrique une sucette, et vous dégusterez alors probablement un des meilleurs Ananas que vous avez mangé de votre vie. En effet, les ananas mauriciens sont absolument délicieux. Ils sont petits, gorgée de sucre, et vous ne pouvez pas en prendre qu’un seul.

La plage de Mont-Choisy

La plage de Mont-Choisy se situe au nord de trou aux biches, à quelques minutes à pied. Vous pouvez d’ailleurs la rejoindre en longeant la plage.
Nous avons vraiment beaucoup aimé cet endroit. C’est le lieu de rassemblement de nombreux mauriciens. Et ce n’est pas étonnant, car cette plage très fine est bordée de nombreux arbres. Et cela en fait un lieu très protéger du soleil. Si vous vous trouvez dans le coin, n’hésitez pas à y faire un tour, vous ne le regretterez pas.

Plage Mont Choisy - Ile Maurice

Que faire à l’île Maurice ? Les excursions

Ne vous inquiétez pas, lorsque vous arriverez à votre hôtel, ceux-ci ne manqueront pas de vous proposer des excursions.
Le tarif moyen des excursions varie de 50 à 80 €. Il est souvent fonction du temps du voyage. Si vous partez une demi-journée, vous vous en sortirez pour moins cher évidemment. Comme souvent, nous nous sommes lâché sur les excursions. En effet, comme vous le verrez un peu plus bas, je me suis fait une petite entaille sur le doigt de pied. À partir de là, la mer n’était pas une bonne idée. Alors nous en avons profité pour visiter l’île.

L’aventure du sucre

Qui n’est pas passé par la sucrerie en allant à l’île Maurice ? C’est en effet une étape obligatoire pour toutes les excursions. L’occasion de revenir avec plein de variétés de sucre dans ses poches. Si vous ne connaissez pas les méthodes de fabrication du sucre de canne, alors cette excursion va vraiment vous emballez. Vous y découvrirez comment le sucre est fabriqué à partir de la canne, et surtout vous pouvez goûter le fruit de la production dans tous ses états. En effet, le sucre va avoir des textures plus ou moins liquide, plus ou moins grasse, et des goûts très différents.

l'aventure du sucre - ile maurice

La distillerie de rhum de Chamarel

À rhum, fais comme les « rhumains ».
je pense que vous attendez cette excursion de pied ferme. Évidemment, il faut boire de l’alcool pour pouvoir l’apprécier. Mais pour être honnête, à cette époque-là, nous ne buvions pas d’alcool. Et c’était presque une première que de tester jusqu’à 11 rhums différents allant du plus doux au plus corsé, du rhum Basique arôme vanillé voire même au teinté de café.

rhumerie distillerie - Ile Maurice
Cette fois encore, si vous n’avez jamais vu comment on produit du rhum, cette excursion va vous intéresser. Et si la production ne vous intéresse pas, je peux vous assurer que la dégustation sera un moment inoubliable. En tout cas, pour nous ça l’a été. Nous avons censuré les photos de cette partie de notre voyage. Je vous raconte pas dans quel état vous ressortez après avoir testé 11 rhums différents dont un à 60°…

Voir et nager avec les dauphins

Ça aurait pu être un des plus beaux moments de notre voyage. Mais malheureusement les conditions climatiques se sont avérées désastreuses ce jour-là. Nous sommes tout de même aller dans le sud-ouest de l’île pour rencontrer les dauphins. Nous sommes sortis en bateau, nous avons eu la chance de voir quelques dauphins, et nous sommes rentrés rapidement car les conditions météorologiques ne permettaient pas d’apprécier cette excursion. Et heureusement, nous avons été remboursés. Un geste sympathique que bon nombre de pays ne pratiquent pas…
Une information importante est qu’il est interdit de nager avec les dauphins. N’espérez donc pas pouvoir le faire. Et de toute façon, vu le nombre de bateaux présent, il serait vraiment dangereux de s’approcher de trop près. On voit que les dauphins sont habitués à la présence de l’homme, ils n’hésitent pas à s’approcher des bateaux. Les skippers ont souvent une réserve de poissons à distribuer aux dauphins pour les attirer.

La terre aux 7 couleurs à Chamarel

C’est une curiosité géologique absolument incontournables à l’île Maurice. La terre aux 7 couleurs est composé de différents minéraux issus des cendres volcaniques qui ont créés l’île Maurice, les différentes teintes de marron d’autres et de rouge sont absolument étonnantes.

Terre aux sept couleurs - Ile Maurice

Et pour faire plaisir à toutes les familles, en bas de la pente, Vous verrez des tortues géantes.
Ce n’est pas tous les jours qu’on a l’occasion de voir ce genre de tortue, mais aussi de les caresser. En effet, Il est possible avec douceur de faire « un petit câlin à tortue en leur grattant le cou ». Et vous verrez qu’elles ne sont pas farouches.

La cascade de Chamarel

Encore un autre point de passage incontournable à l’île Maurice, la cascade d’eau de Chamarel Un très joli paysage à regarder pendant quelques minutes. Je ne dirais pas que c’est un lieu de passage absolument incontournable, Mais il est vrai que nous ne voyons pas tous les jours des cascades. Vous pouvez l’admirer d’en haut, mais pas d’en bas.

Cascade de Chamarel-Ile Maurice

Port Louis, la capitale

Je suis un peu critiques sur Port-Louis, mais au final c’est comme beaucoup de capital insulaire, Un peu vieux, un peu sale et manque d’intérêt à mon goût. En fait, je pense que c’est l’idée de retrouver tous les travers de la ville que j’ai quittée avec tant de plaisir qui font que je n’aime pas trop les capitales. Même si j’en ai déjà visité qui sont vraiment magnifiques. Port-Louis ne va donc pas beaucoup marquer. En tout cas pas positivement.

Vous y trouverez par contre un marché traditionnel vraiment sympa. Faites tout de même attention aux pickpockets. En effet, comme partout, les touristes sont une cible privilégiée. C’est l’occasion d’acheter de la vanille pour pas trop cher si votre guide touristique parvient à dire veux négocier les prix. En ce qui me concerne, notre guide n’a pas été d’un grand intérêt à ce niveau-là. Il n’a fait aucun effort pour nous obtenir quelques réductions que ce soit. Nous avons donc acheté notre vanille au prix fort malgré tout.

Le jardin de pamplemousse

 

Les salines de tamarin

Encore une étape obligatoire, les salines de tamarin vous permettent de découvrir comment est produit le sel à l’île Maurice. Rien d’extraordinaire à mon sens, on trouve des Salines dans de nombreux pays dans le monde, et la production est toujours relativement semblable. Il n’a guère qu’au Pérou où j’ai pu voir des Salines réellement extraordinaires.

Salines - Ile Maurice

L’îlot Gabriel au large de l’île plate

L’îlot Gabriel pour nous était une véritable super aventure. Nous n’étions pas habitués à naviguer sur un catamaran. C’était la première fois. Je peux vous dire que nous avons absolument adoré. L’équipage était super sympa, la nourriture était bonne, et le rhum coulait à flots. L’îlot Gabriel en lui-même ne représente pas vraiment une source d’intérêt. C’est surtout de pouvoir nager dans les eaux environnantes qui est sympa. Où faire attaquer par les petits poissons tout noir qui défendent leur nid.

Ilot Gabriel en catamaran - Ile Maurice

Le service médical sur l’île Maurice

Je dois être un peu malchanceux, mais dès le troisième jour, je me suis entaillé un orteil de sorte qui m’était impossible de marcher. Tout du moins, pas sans l’avis d’un médecin avant. Nous étions à ce moment-là sur Trou aux Biches, et nous nous sommes dirigés vers un taxi, qui nous a lui-même orienter vers un dispensaire situé à Triolet. Le taxi nous a d’ailleurs très gentiment attendu pendant la visite médicale. Après quelques dizaines de minutes d’attente dans la salle, j’ai été reçu par des médecins très sympathique, qui m’ont soigné gratuitement, et donner des médicaments pour prévenir d’une infection. C’est vraiment top, je ne pensais pas être traité de cette manière à la. J’aimerais vraiment qu’il puisse lire cet article et qu’il y trouve mes remerciements.

J’ai aussi eu l’occasion de visiter une clinique. Et oui, l’entaille sur le pied n’était pas suffisante, j’ai aussi eu une otite externe. Une otite externe n’a rien de grave, mais c’était la première. Alors je me suis inquiété d’avoir une si forte douleur dans l’oreille. Heureusement, il n’y avait rien de spécial. Il faut juste bien veiller à se nettoyer l’oreille après s’être baigné. Juste une invitation comme une autre. Par contre, il vaut mieux savoir s’exprimer en Anglais, puisque dans la clinique des médecins parler uniquement l’anglais, n’est pas forcément facile. Consultation était payante. Il m’en a coûté une soixantaine d’euros il me semble.

Ces petites aventures nous ont aussi permis de quitter la partie touristique de l’île. En effet, triolets est une ville plutôt pauvre de l’île Maurice. Cela replace les choses dans leur contexte. L’île est vraiment divisée en deux parties. Mais paradoxalement, je ne pense pas que les touristes prennent trop de place. La mer est toujours un lieu convoité, mais les Mauriciens ne sont pas non plus des adeptes de la vie à la plage. À partir de là, la cohabitation est facile, et nous n’avons pas non plus le sentiment de déranger.

 

error: Content is protected !!